Extrait

Publié le par Guillaume Fortin

- Le quartier de l’Opéra, tu connais ?

- L’Opéra, c’est pas trop mon truc…

- Mais les bars américains ouais ! On a montré ta photo à pas mal de monde là-bas. T’es aussi connu que la Castafiore ! Proxénétisme, surtout, et puis il parait que tu te travestis toi aussi. Alors, comme ça t’es de la partie ?

- Plutôt soprano…

- Et l’hôtel Horizon, à Belsunce, ça te dit quelque chose ?

- Ca existe plus l’Alcazar, que je sache.

- Si, c’est devenu une bibliothèque, p’tit con ! Tu ferais mieux de pas trop faire le mariole, parce que le patron de l’hôtel Horizon, nous, on le connaît. Pour tout te dire, il vient à peine de nous quitter. On l’a interrogé et il dit qu’il te connaît et qu’il te connaît bien. C’est bizarre non ? Il dit même qu’il est prêt à témoigner que t’as bien été un de ses clients le soir où y’a eu un meurtre chez lui. Drôle de coïncidence, non ? On lui a montré une photo de toi en travelo et il t’a formellement reconnu. Ca fait un témoignage de plus en ta défaveur, qu’est-ce t’en penses ?

- Je connais pas l’hôtel Horizon, j’ai jamais mis les pieds à Belsunce.

- Ah ouais, et alors où t’étais le jeudi 13 avril dernier entre 23 heures et 4 heures du matin ?

- Qu’est-ce que vous voulez que j’en sache !

- Et le samedi 11 mars, même horaire ?

- Non mais franchement, vous vous foutez de ma gueule !

- Ben va falloir trouver quelque chose parce que comme jeudi dernier dans la propriété de ton père, et encore une fois une semaine avant, y’a eu de drôles de massacre. Des trucs plutôt salaces, si tu vois ce que je veux dire : un mec qui se fait passer pour un travelo et qu’a l’air sacrément vicieux, genre détraqué, tu vois, qu’aurait comme une vengeance de taré à faire subir à tout un tas de mecs innocents mais portés sur les trous du cul mâles empaquetés dans un emballage femelle ! Ca te dit quelque chose ?

- Ouais. Subtile métaphore. J’peux avoir un autre chewing-gum, celui-là est vraiment dur comme du plâtre.

- On verra plus tard pour les chewing-gums ! Les chewing-gums, ça se mérite !

- Espèce de sales putes ! Vous pouvez pas me refuser un chewing-gum ! Et puis je veux des cigarettes, putain ! J’ai le droit à des cigarettes ! Sinon j’veux voir un médecin…

- Pourquoi ? Pour qu’il te file des clopes !

- Non pour qu’il me file des médocs ! J’suis accro ! Vous pouvez pas me laisser comme ça, bordel ! J’veux voir un médecin !

- OK, on va te laisser te reposer encore un peu…

- Bande de sales putes !

- C’est pas comme ça que t’auras un autre chewing-gum, p’tit con…

Commenter cet article