REQUIEM POUR LE JUGE

Publié le par Guillaume Fortin

32006 1426776919573 1537293010 31057727 4796089 n[1] 

Ce roman est une fiction… Toute ressemblance etc etc… Magistrat depuis de nombreuses années, tour à tour juge d’instruction, juge pour enfant, conseiller à la Cour d’Appel ou vice-président du tribunal, André Fortin est un professionnel aguerri qui, n’en doutons pas, connaît mieux que quiconque tous les recoins et autres arcanes de la Justice. Et de la Justice justement, tel un magistrat « à l’ancienne » (comme on dit un voyou « à l’ancienne » — avec respect et code d’honneur intégré —), le héros de son roman, le juge Galtier en a une très haute et estimable opinion. C’est un homme de droiture et de conviction pour qui la balance et le glaive ne sont pas de vains symboles… Et s’il a une haute opinion de sa fonction, ce n’est pas pour être au-dessus de tous, mais bien au contraire, pour veiller à ce que tous soient redevables et responsables devant la même justice… Et en ce bas monde, vous l’aurez bien compris, c’est pas toujours gagné… ! Ici, il faudra donc lire entre les lignes, accepter l’inconcevable, imaginer le pire et davantage encore… Argent sale, mafia, corruption, affaire douteuse, politique, homme de l’ombre, truand, meurtre et règlement de compte… la vérité est sans doute bien au-delà ! Et en ces temps où la Justice a parfois du mal à garder ses distances avec les pouvoirs d’où qu’ils viennent, ce roman brutal qui porte avec distanciation les stigmates de son auteur, intègre et soucieux de démocratie, est une vibrante plaidoirie pour l’indépendance de la Justice et contre la suppression du Juge d’instruction !

En savoir plus

 

Commenter cet article